Être armé ou ne pas être armé… telle est la question.

Quand un pays permet la liberté d’accès aux armes, il doit en contrepartie en protéger ses citoyens. Ce que j’en conclus avec la dernière fusillade en date aux États-Unis, et celles survenues récemment en Ontario, c’est que nous sommes mal protégés.

N’avons-nous pas le devoir de réagir? Continuer la lecture