Manger pour réconcilier

À gauche, Frédéric Lavoie en compagnie de Charles-Antoine Crête (source: TV5)

À gauche, Frédérick Lavoie en compagnie de Charles-Antoine Crête (source: TV5.ca)

En ce Jour du Souvenir, il est bon de se rappeler que la paix est possible. De grands sommets peuvent mettre fin à des conflits armés. Il est aussi prouvé que la bonne chère fait du bien au corps, et peut-être encore plus à l’âme. Le lien? Et si elle servait à réconcilier? 

Rassembleurs d’ennemis, nos deux protagonistes – Frédérick Lavoie, journaliste indépendant et Charles-Antoine Crête, Chef cuisinier – nous parlent des expériences qu’ils ont vécues partout dans le monde, à la rencontre des ennemis qu’ils invitent à une même table.

Inspirée d’une série norvégienne, À table avec l’ennemi débute ce jeudi 13 novembre à 20 h, sur les ondes de TV5. Risquer la réconciliation, mieux comprendre les enjeux d’un conflit et chercher la paix : voilà ce à quoi nous convient nos hôtes.

Pour parler de cette expérience unique, Charles-Antoine et Frédérick sont avec nous dès 9 h, sur les ondes de Radio VM, le mardi 11 novembre, 9 h. En rediffusion le mercredi 12 novembre à 5 h.

Lien internet : voir la bande annonce

L’espoir d’un humanisme à travers la planète

« Des milliers d’Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Dernière lueur d’espoir en date, ces Américains viennent s’ajouter à un nouveau mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt plus encore. Alors que les travailleurs paient la facture d’une crise financière causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Continuer la lecture