Un vote pour quelle société ?

« Ces temps que nous traversons sont des temps de crise. Une crise globale touche tous les pays occidentaux. De nombreux facteurs de transformation se conjuguent. Un des facteurs de transformation est la fin d’une certaine homogénéité culturelle de nos sociétés. Ainsi coexistent aujourd’hui, à égalité de droits, des personnes ayant des origines ethniques et des références culturelles et religieuses les plus variées. Pour des citoyens de plus ou moins vieille souche, ceci peut engendrer un sentiment d’instabilité très délicat à vivre. Pour beaucoup de nouveaux arrivés, cela se traduit par le fait de se sentir mal accueillis et de ne pas pouvoir trouver une place dans une société qu’ils ne peuvent pourtant plus quitter. Continuer la lecture

“Un peu de kantisme dans notre société serait bienvenu”

Extraits de propos recueillis par Jennifer Schwarz – publié le 28/09/2011 dans Le Monde des Religions

«Pour la philosophe Élisabeth Badinter, la fin des grandes idéologies du XXe siècle a fait place à un désarroi, à un vide de sens qu’il s’agit de combler pour contrer le retour en force du religieux et la tentation du fondamentalisme, et ainsi défendre la laïcité française. « La fin de l’imperium de la loi religieuse serait pour moi un grand progrès de l’humanité. La religion est certes une grande consolation mais elle est trop souvent, à mes yeux, source d’intolérance, voire de guerre. … Croire en Dieu doit rester une affaire intime… Continuer la lecture