Jiang Li : écoutez l’entrevue

imgresProposition humaniste pour un Québec souverain? C’est ce qu’on peut penser quand on écoute Claude Bariteau, anthropologue, qui signe aux Éditions La Semaine un roman proposant une vision de ce que pourrait être la création d’un État du Québec. 

Cette proposition, qu’il fait sous le nom de plume de Vic Vara, permet de s’éloigner d’une vision qui défendrait la race avant tout, et se concentre sur une société où les cultures se rencontrent, créant ainsi une société qui n’a pas peur de la différence tout en maintenant son héritage. Un équilibre entre passé assumé, présent et futur à bâtir.

Pour bien marquer le coup, l’héroïne de Vara est Jiang Li, jeune femme née en Chine et adoptée dans un orphelinat de l’Empire du Milieu. Elle grandit sur l’Île d’Orléans et se considère, comme de nombreux jeunes des générations de fils et filles d’immigrants de l’an 2000, Québécoise pure laine.

Écoutez l’entrevue!

Telle que diffusée sur les ondes du réseau de Radio VM,
le mardi 26 mai à 9 h, en rediffusion le mercredi 27 mai à 5 h,
dans le cadre de l’émission Demain l’humanisme.

logo

Indépendance vs l’oubli ?

Jiang Li, ou le roman d'un pays qui naît.

Jiang Li, ou le roman d’un pays qui naît.

Vic Vara est un auteur très peu connu. Par contre, Claude Bariteau est un anthropologue québécois reconnu. Le lien entre les deux? Vara est le nom de plume de Bariteau utilisé pour écrire le roman Jiang-Li (Éditions La Semaine).

Dans ce roman « d’un Québec à inventer » et qui prend parti pour une indépendance complète et effective du Québec, l’humanité de l’un des personnages est secouée par ce pays qui n’a jamais vu le jour. Un questionnement naît  : et si pour survivre sur une terre, le pays devait être nommé, dit, assumé et possédé? Et si, en disant toujours non, une nation était condamnée à l’oubli?

Indépendantiste convaincu, Bariteau partage avec nous ce que signifie pour lui la création d’un pays, à l’heure où la question se résume souvent au seul débat économique.

Ce mardi 26 mai, dès 9 h, sur les ondes de Radio VM,
en rediffusion le mercredi 27 mai à 5 h,
dans le cadre de l’émission Demain l’humanismelogo