Le mystère et les filles qui chassent

imgres-3Dans plusieurs milieux du Québec, être chasseur est devenu au fil des années mal vu, ou au mieux, un regard complaisant est porté sur les gens qui pratiquent la chasse. Une activité humaine vieille de millions d’années.

Pourtant, la consommation de viande – si elle a connu une certaine baisse ces dernières années – est toujours au menu quotidien de plusieurs personnes. Et il est même très ”in” de manger des viandes exotiques et de bois, comme de l’orignal, de la perdrix, du chevreuil, entre autres.

Comment sont tués ce gibier ou bien les viandes de consommation courante que l’on retrouve dans les grandes épiceries? La plupart d’entres-nous préférons élider la réponse derrière une bonne bouteille de vin, un manque de contact avec la nature, et une peur bleue de la mort.

La documentariste Julie Lambert parle de son expérience de chasse avec des filles et des femmes. Elle a mieux compris leurs démarches, et force le respect de ces celles-ci pour qui la chasse est plus qu’un loisir. Un mystère? À vous de juger.

Demain l’humanisme est proposé en collaboration avec le Relais mont-royal et Copamtous les mardis à 9 h, sur les ondes de Radio VM, en rediffusion le mercredi suivant à 5 h. 

logo

Bidonville : architecture du futur?

Affiche du documentaire Bidonville, architectures de la ville future (source: Les Films Du 3 Mars).

Affiche du documentaire Bidonville, architectures de la ville future (source: Les Films Du 3 Mars).

Question à Jean-Nicolas Orhon, réalisateur : le bidonville représente-t-il en soi une architecture qui mérite d’être étudiée?

Si l’on en croit le réalisateur de ce documentaire fascinant – et aux images magnifiques –, c’est plus qu’une étude qui doit être réalisée; c’est la reconnaissance de ces lieux comme des entités valables, pleinement vivantes et remplies d’une dignité qui surprend l’œil occidental, trop habitué à n’y voir que des endroits de misères.

Présentement à l’affiche au cinéma Excentris, à Montréal, ainsi qu’au Cinéma du Parc, en version originale sous-titrée en anglais.

Écouter l’émission: diffusée sur les ondes de RadioVM,
le Mardi 16 septembre à 9 h et le mercredi 17 septembre à 5 h,
dans le cadre de Demain l’humanisme.

Autres présentations au Québec

AU CINÉMA PARALOEIL (274 Michaud, Rimouski) – Le 18 septembre

Abitibi-Témiscamingue
CINÉ-QUALITÉ DE ROUYN-NORANDA – Le 9 novembre
CINÉ-CLUB DE PRÉVOST – Le 14 novembre en présence du réalisateur
THÉÂTRE DU RIFT (Ville-Marie) – Le 15 novembre

Sur les ondes de Radio-Canada le 14 octobre, à 20 h.

Le réalisateur Jean-Nicolas Orhon

Le réalisateur Jean-Nicolas Orhon

Être normal : pour quelle humanité?

Un documentaire comme une oeuvre de pure rédemption: Alphée des étoiles

« Elle a été la plus grande surprise de notre vie », écrit le documentariste et réalisateur Hugo Latulippe sur le site web de la maison de production Esperamos, qu’il a fondé en 2005. Qui est la surprise? Alphée, deuxième enfant du couple qu’il forme avec Laure Waridel, docteure en anthropologie et sociologie du développement, ainsi que militante bien connue du commerce équitable.

« Notre fille Alphée, cinq ans, est atteinte du syndrome Smith-Lemli-Opitz, une maladie génétique rare qui compromet son développement neurologique et musculaire. » Il y avait une chance sur 65000 que cela arrive. C’est sur cette famille que « la biologie, la vie, ou le grand je-ne-sais-quoi » est tombé. Continuer la lecture