La jeunesse qui pousse le Québec à la maturité

Face à l’échec du modèle d’autorité néolibéral, les «Y» avancent une vision humaniste à long terme

Dans le coin droit, la valse-hésitation du gouvernement. Les prétextes pour ne pas aborder la hausse des droits de scolarité, nerf de la grève. Dans le coin gauche : les jeunes. Pas censés penser plus loin que demain, ils se battent, disent-ils, pour les futurs enfants. Ils refusent la division, restent solidaires et démocratiques. Sonneraient-ils l’âge de raison du Québec, qu’on a dit si longtemps adolescent ? Continuer la lecture