Alexandre Landry : écoutez l’entrevue

Le comédien Alexandre Landry

Le comédien Alexandre Landry

Devenir l’autre pour mieux comprendre
sa réalité et 
pour que nos oeillères s’ouvrent.

Devenir l’autre est particulièrement remplie de défis quand on se trouve dans l’univers d’Alex, le dernier rôle d’Alexandre Landry. 

Dans L’amour au temps de la guerre civile, son personnage est en proie à la dépendance aux drogues. Sa quête de bonheur ne mène nulle part, sauf dans un enfer toujours plus profond.

Comme spectateur, nous sommes troublés par une caméra qui se fait très proche des visages, des corps et des nuits que traversent chacun des protagonistes. Une tragédie moderne qui nous questionne sur ceux que l’on ne voit jamais, planqués dans les bas-fonds de notre société.

Rodrigue Jean réussit à nous toucher profondément, tout en nous laissant choisir la fin… Espoir ou désespoir? Son documentaire Hommes à louer – réalisé en 2008 – pourrait nous donner des réponses.

Écoutez l’entrevue! 

Diffusion originale le mardi 3 février 2015, 9 h,
sur les ondes du réseau de Radio VM.

Rediffusion, le mercredi 4 février 2015, à 5 h.

Quelques extraits de l’entrevue: 

Entrer dans des rôles… pour apprendre, une part de compréhension… et gagner à connaître ces gens-là d’une manière plus humaine.

Ça nous sort de notre confort.

Je dois réapprendre à faire mon métier à chaque fois…

Je sais pas si c’est réapprendre à vivre, mais c’est réapprendre à regarder d’un oeil, différemment, les gens et les situations. Souvent, c’est à travers ces oeuvres là qu’on apprend à ouvrir nos oeillères… puis je fais ça pour ça.

Les quatre règles d’Alexandre

. Aller à la rencontre des autres.
. Croire en ses idéaux.
. Savoir se relever quand on tombe.
. Aimer sans compter, sans calculs ni attentes.
(source : La Presse)

Lien d’intérêt :
. Web série Changer le monde

Jouer et comprendre

imgres-1Au cinéma, il est complètement perdu dans le monde de la dépendance aux drogues, en quête d’absolu. Dans la vie, Alexandre Landry est un comédien au talent incroyable qui joue pour mieux comprendre l’autre.

J’ai eu la chance le rencontrer après avoir visionné L’amour au temps de la guerre civile, dernier film de Rodrigue Jean qui sort au cinéma le 6 février prochain. Oeuvre troublante, enivrante et sombre qui, grâce aux plans rapprochés sur des visages et des corps désespérés, nous plonge au coeur de l’enfer de ceux qu’on oublie vite sur le bord de nos vies trop occupées.

Le personnage d’Alex cherche l’amour, la liberté, un bonheur. Sa recherche sombre pourtant dans un univers qui fatigue même les plus résistants. Certains diront que la caméra du réalisateur va trop loin, portant des images qu’on ne voit que dans les documentaires de fin de soirée. Pourtant, après y avoir réfléchi, ces images me semble plus que jamais importantes. Pour mieux comprendre l’autre qui sombre.
Et espérer?

Quelques réponses, dès 9 h, ce mardi 3 février,
sur les ondes du réseau de Radio VM,
en rediffusion à 5 h, mercredi le 4 février. 

logo

Lien d’intérêt: 
Épopée.me, «Récits écrits et tournés en collaboration avec des personnes vivant l’exclusion dans le quadrilatère au Centre-Sud de Montréal.»