Une Église peut-elle imposer sa morale à toute une société

Une manifestation hostile à la loi ouvrant le mariage à tous est prévue le 13 janvier prochain à Paris. L’ampleur que prend l’implication de l’épiscopat français dans la préparation de cette manifestation ne peut pas nous laisser indifférents.Tout d’abord, rappelons que les évêques n’ont aucun droit à parler au nom des catholiques, qu’ils n’ont jamais consultés. L’épiscopat dit vouloir un débat sur ce sujet pour faire entendre l’opinion publique française, alors qu’il ne tient aucun compte de l’opinion publique dans l’Eglise catholique, ni sur ce sujet, ni sur aucun autre. En effet, les chrétiens, catholiques ou d’autres confessions, sont divers dans leur approche de cette question comme des autres questions de société.

Rappelons aussi qu’aucune parole de Jésus dans l’Evangile ne donne d’indication sur ces problèmes  de société : la seule urgence, la seule exigence, c’est l’amour du prochain, signe de l’amour de Dieu.

Il faut dire aussi à quel point les homosexuel-le-s sont blessés, humiliés par des arguments qui, tout en prétendant récuser l’homophobie, font d’eux des égoïstes prêts à saper les bases de la société en n’écoutant que leurs propres désirs.

Enfin, rappelons qu’il s’agit ici d’une loi civile, qui concerne la République française et ses citoyens. Or la collusion de fait entre l’épiscopat et les partis politiques d’opposition, notamment l’UMP, dans la préparation de la manifestation du 13 janvier 2013, est une atteinte évidente et inadmissible à la laïcité.

Pour toutes ces raisons, nous appelons les chrétien-ne-s catholiques à manifester clairement leur désaccord aux responsables de leur Eglise. Nous ne laisserons pas une hiérarchie qui ne nous représente pas confisquer notre liberté de pensée et de parole.

Extraits d’une lettre du Bureau de la fédération « Réseaux du Parvis » à la Conférence des Évêques de France.

3 réflexions au sujet de « Une Église peut-elle imposer sa morale à toute une société »

  1. Mariage pour tous…

    Etrange de voir 300,000, 800,000 ?? personnes défiler dans Paris pour signifier à 2 ou 3000 autres, qu’ils ne peuvent pas se marier ni avoir d’enfants. Au non d’une conception de la famille que je ne comprends guère et pour éviter, disent-ils, que la société ne soit bouleversée en profondeur.
    Combien des manifestants sont divorcés ? Vivent dans des familles recomposées ? Laissent une mère (parfois un père) seule élever une fratrie ? Combien d’orphelins ont perdu un ou deux parents ?
    En quoi des couples homos élevant un enfant constituent-ils des situations inacceptables par rapport à celles que la vie a provoquées ?
    Comment des convictions, même sincères, peuvent-elles s’imposer à des gens qui pensent autrement, veulent vivre autrement et, en dernière analyse, ont une vraie volonté d’aimer dans un cadre très traditionnel, celui d’un mariage ?
    Enfin, comment l’Eglise catholique peut-elle s’être associée à cette violence, à ce déni d ‘amour d’autrui qu’exprimaient tous ces manifestants ?
    Sauf à penser, qu’elle s’arcboute sur le passé, sur des concepts morts et qu’elle ne comprend plus elle-même, tombée en otage de groupes aigris, en colère, fermés sur eux-mêmes et sur un monde qui n’existe plus ?

    anonymous, transmis par Georges

  2. cher anonimous
    Pas d’ accord avec vous,la manif de plus d’un million de personnes pacifiques, familles;personnes âgées,gens de touts conditions et de toutes confessions,a laquelle j’ ai participe, n’a pas été ce que vous dites du tout;bien sur les opinions étaient diverses, mais la volonté des organisateurs était elle bien affirmée,faire en sorte que ce gouvernement qui crée des commissions pour des faits pour lesquels il devrait prendre des décisions, ne le fait pas pour cette occasion!!!car les dogmatiques du parti ,opposes a la famille, ne veulent qu’ imposer leur volonté ,d’ailleurs en niant le nombre incontestablement supérieur a celui qu’ ils annoncent,ils prouvent leur mauvaise conscience!! passer en force une telle décision ne fera qu’attiser les passions et ce n’est guère le moment!!pour un président qui voulait rassembler!! mais tous les moyens sont bons pour dè tourner l’ attention sur les vrais problèmes qui se posent a la France !! Alors nous essayons de faire céder le gouvernement qui tergiverse déjà ,ainsi nous ne nous ne nous appellerons plus parent1 et2 ma is père et mère, comme cela est depuis toujours!! je ne vous donne pas mes idées réelles sur le problème puisque nous voulons en débattre, contrairement a vous qui me semblez sur de votre bon droit a donner des leçons au plus grand nombre!!! dailleurs comme vous le dites vous vous ne comprenez pas!! a suivre

Laisser un commentaire