Un autre départ

Stéphane Hessel, humaniste, ancien diplomate et auteur du livre Indignez-vous!

Stéphane Hessel, humaniste, ancien diplomate et auteur du livre Indignez-vous!

Jeudi matin, 28 février. Comme beaucoup de monde, j’ai les yeux fixés sur la télé afin de saisir ce moment historique : le départ de Benoît XVI. Puis, un ami m’envoie la nouvelle du décès de Stéphane Hessel. Je ne le connais pas. Les « vrais » humanistes s’offusqueront peut-être de cette ignorance. Désolé, mais de ce côté-ci de l’Atlantique, c’est un nom peu connu.

En lisant les notes biographiques, surtout celles du magazine français Le Nouvel Observateur, on découvre un peu de la pensée et de la vie d’un être hors norme, libre, et qui plus que tout, désirait profondément aimer l’humanité.

Ancien résistant, emprisonné au camp de Buchenwald et de son propre aveu « miraculé », il participera à la rédaction des articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Puis il sera diplomate pour la France un peu partout dans le monde jusqu’en 1996, avant de se faire diplomate pour les personnes appauvries.

Je retiens de lui ce geste de fin de vie : l’écriture du petit pamphlet – 32 pages – Indignez-vous !, publié en 2010. La Maison éditrice en avait préparé 8000. Il s’en vendra 4 millions ! Succès littéraire sans précédent qui reçoit pourtant de sérieux coups de semonces d’une critique dont certains l’accusent de ne pas être aussi subversif que son titre. (Voir le lien ci-haut vers la description du livre pour ces sources).

« Agir avec compassion » pour un « monde social »

Le Nouvel Observateur indique ceci dans un article écrit hier :

« En revanche, pour Edgar Morin, avec lequel Hessel écrira Le Chemin de l’espérance, le succès d’Indignez-vous !, « c’est le réveil public d’un peuple qui était jusqu’à présent très passif ». « Que serions-nous devenus sans la Résistance ? Nous aurions eu une carrière. Grâce à la Résistance, nous avons une vie », ajoute le sociologue de 90 ans. »

Selon lui,  l’ancien diplomate « a catalysé l’attente de beaucoup, face à une angoisse provoquée par la crise ». » (Ibid).

Dans la suite de cette indignation, Stéphane Hessel s’apprêtait à lancer un livre d’entretiens, A nous de jouer !, dans lequel « il exhorte les « indignés de cette Terre » à agir avec compassion en faveur d’un « monde social ».

« Il est bon de s’indigner et de s’engager, tant que la pauvreté et l’injustice politique s’amplifient. Mais cela nécessite également – et c’est le message de ce nouvel ouvrage – responsabilité et compassion afin de devenir de vrais citoyens d’une société mondiale vraie et pacifique », lance Stéphane Hessel dans la préface à l’édition française du livre, essentiellement composé d’entretiens avec le journaliste et écrivain Roland Merck. (Le Nouvel Observateur).

Connaissiez-vous Stéphane Hessel ?
Que vous inspire-t-il ?

MarioB

Liens d’intérêts

Pour mieux connaître l’homme : article de la journaliste Elsa Vigoureux dans Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/stephane-hessel/20130227.OBS0162/l-incroyable-monsieur-hessel.html

Réaction de Pierre Larrouturou
http://www.larrouturou.net/tag/stephane-hessel/

Note du journal Le Monde au sujet du livre Indignez-vous !
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/02/27/indignez-vous-mini-livre-et-maxi-succes_1839766_3382.html

Laisser un commentaire