17 octobre : une campagne contre les préjugés

Logo de ADT-Quart Monde, organisme international qui lutte contre la misère.

Logo de ADT-Quart Monde, organisme international qui lutte contre la misère.

Contrer les préjugés en matière de pauvreté : un rôle que remplit quotidiennement ADT Quart-Monde. L’organisme international indique sur sa nouvelle page Idées fausses :

Des radio-poubelles aux campagnes électorales, les idées fausses sur la pauvreté se répandent et se diffusent dans tous les milieux et s’ajoutent aux violences que subissent quotidiennement les personnes en situation de pauvreté.

Un exemple d’idée fausse?
Selon le manuel Pour en finir avec les idées fausses sur la pauvreté réalisé par ADT-Quart Monde Québec, l’évasion fiscale représente un montant de 3,5 milliards de dollars par année, alors que la fraude à l’aide sociale représente 69 millions de dollars, ce qui équivaut à 2,2% du budget de ce poste gouvernemental. Ou bien si l’on veut, à 3$ par personne sur l’aide sociale qui fait un travail non déclaré.

Aujourd’hui, Journée internationale pour l’élimination de la misère,
quelles pensées ou quelles actions prendrez-vous pour l’éliminer?
Est-ce que cela peut se faire seul, ou ou doit-on inévitablement passer par la communauté que représente la société? 

À vos claviers!

MarioB

Mariage gay : où se situe l’humanisme?

En France, la tempête annoncée et vécue avec l’adoption de la loi qui légalise le mariage entre conjoints de même sexe (23 avril dernier), a bel et bien eu lieu. Elle s’est calmée, mais s’est-elle arrêtée? 

Portraits de manifestants pour le mariage homosexuel (à gauche de l'image) et contre (à droite de l'image) (Source: medialab.yesfuture.net)

Portraits de manifestants pour le mariage homosexuel (à gauche de l’image) et contre (à droite de l’image) (Source: medialab.yesfuture.net)

Dans une entrevue diffusée en (petites) parties sur le site web du journal Le Monde, Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD, associé à l’UMP), a rappelé son opposition ferme à la loi.

Société : « seuls la consommation et le fric comptent »

En plus de considérer qu’elle « viole la consciaence et qu’il y a des lois supérieures à la loi [de la République] », l’ancienne députée et ministre estime que le « mariage gay » est le « révélateur de cette société que nous avons construite, une société libérale-libertaire dans laquelle seuls la consommation et le fric comptent. »

Une opinion que ne partagerait probablement pas son homonyme chrétien, Mgr Jacques Gaillot, évêque de Partenia.

Lire la suite