Le corps et l’humanisme, 1ère partie

(Source: apprendredessin.fr)

(Source: apprendredessin.fr)

Sans l’ombre d’un doute, le corps est un élément qui prend beaucoup de place dans les sociétés du monde. Mais, est-elle une place qui lui donne une plus-value, ou, dans la société occidentale en particulier, est-elle plutôt une utilisation consommatrice de notre propre capital, ce corps qui se transforme de notre naissance à notre mort? 

Florence Vinit est professeure au Département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), section humaniste. Avec elle, nous explorons les différentes facettes du corps, élément essentiel de notre survie, lequel joue un rôle qu’on lui donne, ou bien qui est le sien propre…

Demain l’humanisme, mardi 1er décembre, dès 9 h, sur les ondes de Radio VM !

Présentée en collaboration avec le Département de psychologie de l’UQÀM, section humaniste, le Relais Mont-Royal et Copam

 

Naître, vieillir… mourir : quels mots sont tabous? (1ère de deux)

IMAG2136Sans aucun doute, le vieillissement et la mort sont devenus des faits, des réalités tabous dans nos sociétés occidentales hyper et  »supra » vivantes, vivants l’illusion d’immortalité vis-à-vis la nature humaine.

Peu de place est laissé à ces réalité dans nos conversations, pensées et activités quotidiennes. Elles semblent même dangereuses et inutiles, puisque le vieillissement et la mort apparaissent à bien des contemporains comme tout à fait contreproductives.

Pourtant, tout le monde y passera un jour…

Première de deux rencontres autour des réalités du vieillir et du mourir, en compagnie de Valérie Bourgeois-Guérin et Mélanie Vachon, toutes deux professeur au Département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal, section humaniste.

Demain mardi 17 novembre, dès 9 h, sur les ondes de Radio VM.