Un nouveau pape… et pape nouveau!

Le nouveau pape, tout sourire devant 5000 journalistes et travailleurs des communications.

Le nouveau pape, tout sourire devant 5000 journalistes et travailleurs des communications.

Les esprits des cardinaux et de Sophie Cherer se sont-ils rencontrés? Dans la précédente note sur ce blogue, j’avais relayé le pape des rêves de l’auteure française. Ses vœux ont été exaucés : le nouveau pape Francesco a la réputation d’être près des pauvres, et se veut lui-même adepte de simplicité volontaire… autant que faire se peut quand on occupe cette fonction.

Un ami prêtre collaborateur de ce site, Georges Convert – également auteur – m’envoyait cette semaine ses réflexions sur ce pape qui tranche nettement d’avec le style de son prédécesseur.

En voici quelques-unes.

« Son attitude hier [mercredi soir le 13 mars] a été sans faute: il s’est présenté comme évêque de Rome (et non comme le pontifex maximus). Il a nommé Benoit comme évêque émérite de Rome et non comme pape émérite. Il a fait prier le monde ordinaire avec les prières que tous connaissent. Il a qualifié l’Église de Rome comme celle qui préside à la charité de toutes les Églises et n’a pas parlé de Pierre… »

Pour Georges Convert, tout cela « montre un homme qui a une théologie et une pratique qui peut servir au rapprochement de toutes les Églises. » Lire la suite