La paix, d’abord par le travail et le dialogue

Jean XXIII, le pape qui a appelé le second Concile du Vatican.

Jean XXIII, auteur de l’encyclique Pacem in Terris

Pacem in Terris, Paix sur terre, est une encyclique – une « lettre circulaire » du pape – qui s’adresse aux « fidèles et aux hommes de bonne volonté ». C’était la première fois qu’un pape, ici Jean XXIII, ajoutait aux destinataires ceux qui se trouvent en dehors de la communion catholique. 

Ce détail peut paraître anodin aujourd’hui. Mais lorsqu’elle est publiée le 11 avril 1963, la lettre arrive après la fameuse crise des missiles de la Baie des Cochons à Cuba. En un résumé très, très court, cette crise survient à cause du transfert de tout un arsenal nucléaire sur l’Île de Cuba et la découverte de son ampleur par les Américains à l’automne 1962.

La tension est     alors à son comble entre les deux principaux protagonistes de la guerre froide. Dans le monde, certains craignent même l’arrivée imminente d’une 3e guerre mondiale. Celle-ci, fatale à l’humanité et pourtant, menée d’une seule pression du doigt, pouvant tuer des millions de personnes à la fois.

Magique diront les amateurs d’armes. Troublant et insensé devait se dire le bon pape Jean. Lire la suite