Si le printemps arrive, prenez votre temps!

Le paresseux, animal symbole de l'été à l'espace pour la vie, qui nous dit: "Dépêchez-vous de ralentir'. (Photo: Claude Lafond)

Le paresseux, animal symbole de l’été à l’espace pour la vie, qui nous dit: « Dépêchez-vous de ralentir’. (Photo: Claude Lafond)

Tous les habitants d’Amérique du Nord — au nord du continent bien sûr — pourraient vous dire la même chose : « Est-ce que le printemps s’en vient? »

En ce 24 mars 2014, 8 h 20 du matin, il fait -17 C, et le ressenti est de -22…

« Heureux d’un printemps qui m’chauffe la couenne,
triste d’avoir manqué encore un hiver.
J’peux pas faire autrement, ça m’fait d’la peine.
On vit rien qu’au printemps, l’printemps dure pas longtemps. »

Le succès de cette chanson de Paul Piché dit bien tout l’antagonisme que nous portons envers cette période de l’année. Nous aimons sa féérie du début avec les fêtes de Noël et de fin d’année. Par contre, dès le début du mois de février — et si l’on est pas très sportif — le froid et les tempêtes finissent par nous épuiser.

La fin de l’hiver n’est jamais assez proche, et ce, même si les spécialistes de la météo nous répètent sur tous les tons que certains hivers ont été encore plus froids. Nos corps ont soif de la chaleur du soleil et de l’air.

Dépêchez-vous de ralentir!

À Montréal, il y a toujours un endroit où l’on peut se réfugier quand le froid perdure :
l’espace pour la vie. Non, ce n’est pas un nouveau mouvement pro-vie, mais un espace qui regroupe quatre lieux scientifiques au même endroit : le Jardin botanique, l’Insectarium, le Biodôme et le Planétarium.

Même au travail, l'abeille semble prendre son temps. (Photo: Claude Lafond).

Même au travail, l’abeille semble prendre son temps. (Photo: Claude Lafond).

Lors d’une conférence de presse la semaine dernière, les responsables ont présenté la programmation des lieux. Diverses activités artistiques permettront d’en découdre avec l’hiver, de retrouver la douceur du printemps et la chaleur de l’été, tout en prenant son temps. Le thème est en effet « Dépêchez-vous de ralentir ».

D’ailleurs, deux symboles nous incitent à ralentir; le paresseux, animal vedette de la conférence de presse; et l’escargot, gastéropode mignon et d’une lenteur proverbiale. Tous deux nous invitent à donner un sens plus profond à nos existences, et à redécouvrir la richesse et la beauté de la nature.

Différents artistes soutiendront cette prise de conscience, entre autres; Angèle Dubeau et La Pietà, Marie-Josée Lord, Marie-Claire Lagacé, Pierre Lapointe, Michel Lemieux et Victor Pilon, ainsi que Jimmy Lakatos et Alexandre Burton.

Les activités thématiques portent d’ailleurs des titres qui éveillent déjà les sens, comme les Siestes musicales, les Escales sonores, ou encore, « Vertige » du temps. Serez-vous partants?

Heureux d’un été qui devrait bientôt arriver…

MarioB

Laisser un commentaire