Raymond Gravel : un prêtre et son humanisme

imgres-1Raymond Gravel a marqué l’univers médiatique québécois par ses sorties d’opinions, allant quelques fois dans le sens contraire de la direction de son Église. « Avant d’être religieux, il faut être humaniste », disait-il. Ce qui a justifié certaines de ses prises de position. 

Paradoxalement diront certains, il a toujours eu un grand respect pour celle-ci, entre autres de par ses responsabilités d’aumônier des pompiers de Mascouche et de Montréal. Et par son choix d’être prêtre, jusqu’à abandonné la vie politique moins de trois ans après l’avoir embrassé comme député.

Le journaliste Carl Marchand lui consacre un livre, Le dernier combat, qui s’attarde aux derniers mois de la vie du prêtre, mort du cancer. Est-ce que le journaliste est transformé par la rencontre de «l’évènement-personne» qu’il rencontre? Rester objectif? Éléments de réponse avec Carl Marchand.

Carl Marchand, auteur et journaliste

Carl Marchand, auteur et journaliste

Écoutez l’entrevue, telle que diffusée
dans le cadre de Demain l’humanisme,
le mardi 17 mars, à 9 h,
sur les ondes du réseau de Radio VM.
Rediffusée le mercredi 18 mars, à 5 h. 

logo

Laisser un commentaire