Paix sans armes : utopie?

 

Columbine High School au Colorado, théâtre d'une des pires fusillades de l'histoire américaine.

Columbine High School au Colorado, théâtre d’une des pires fusillades de l’histoire américaine.

Mercredi 30 janvier 2013. Nouvelle fusillade aux États-Unis, à Phoenix, capitale et principal centre économique de l’Arizona. Coïncidence ou coup planifié? Toujours est-il que Gabrielle Gifford, ancienne représentante démocrate de l’Arizona, et elle-même victime d’une fusillade qui l’a laissé handicapée, comparaissait le même jour devant une commission du Congrès qui se penche sur la question du renforcement des lois contribuant au contrôle des armes à feu.

Il semble que dans les bulletins de nouvelles états-uniens, la fusillade d’aujourd’hui, comme d’autres qui ne feront pas beaucoup de morts ou ‘‘seulement’’ des blessés, relève presque du fait divers. Depuis celle de Newtown au Connecticut le 14 décembre dernier, c’est la deuxième. Mais, comme ce sont des adultes qui sont touchés, il semble que nos voisins du sud y accordent moins d’importance, comme si la chose était devenu fatalement normale : quelques secondes dans les bulletins nationaux.

De plus, n’eût été que les principales victimes de la tuerie de Newtown soient des enfants – 20 sur les 27 personnes tuées –, on peut se demander si les américains se seraient questionnés autant à propos de leurs droits et de leurs lois concernant le port et l’achat d’armes à feu. 

Mieux protéger avec plus d’armes

‘‘Protégez-vous! Achetez une arme à feu’’, pourrait lancer allègrement la National Rafle Association (NRA). Cette puissante organisation s’oppose à tout renforcement des lois concernant les armes à feu. Devant la même commission que Mme Gifford, et le même jour, un « responsable de la NRA a prédit que les efforts pour mieux contrôler les armes à feu échoueraient » (Le Devoir).

Au lendemain de la tuerie de Newtown, son vice-président indiquait dans un point de presse qu’il fallait mieux armer les écoles, et non pas renforcer les lois :

« La seule chose qui peut arrêter un type méchant avec une arme est un type gentil avec une arme».

Remarque qui déclencha un tollé, même chez les pro-armes à feu.

Comment réagissez-vous?

Pour nos sociétés que l’on dit en paix :
A-t-on besoin d’armes pour demeurer en paix?
Croyez-vous que la paix sans armes est une utopie?
Vous sentez-vous en sécurité malgré tous les crimes rapportés quotidiennement par les médias?
Est-ce un problème strictement américain?
Pour vous sentir en sécurité, auriez-vous (avez-vous) besoin de porter une arme, peu importe le type?

Mario B

Liens d’intérêts : deux façons différentes de vouloir la paix…

La NRA
http://home.nra.org/#/nraorg

The peace alliance
http://www.thepeacealliance.org/who-we-are/about-tpa.html

 

Laisser un commentaire