Pratique humaniste en psychologie

drouin_marcChoisir son «psy» est parfois aussi difficile que de chercher une aiguille dans une botte de foin! Les « genres » psychologique – si je puis me permettre – et les écoles de pensées sont si diverses, et les psychothérapeutes ne sont pas des robots. Ils sont aussi chargés émotivement que nous le sommes.

Bien choisir avec qui nous choisirons de passer beaucoup de temps sous le mode de la confidence, des larmes et des rires, à creuser notre âme – notre psychée préfèreront dire d’autres -, revêt alors une importance cruciale.

Avec Marc-Simon Drouin, présentement Directeur du département de psychologie de l’UQÀM ainsi que professeur dans la section humaniste de celui-ci, nous commençons une série de deux émissions sur l’aspect clinique de la psychologie humaniste.

Dès 9 h, mardi 20 octobre, sur les ondes de Radio VM!logo

Histoire de la psychologie humaniste: prise 2

imgresDemain l’humanisme continue son exploration de l’histoire de la psychologie humaniste. Avec nos invités Christian Thiboutot et Florence Vinit, tous les deux professeurs au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), nous explorons le pourquoi d’une nouvelle voie proposée par les tenants de ce type d’approche de la psychologie, aussi appelée « troisième force » par les savants du domaine.

La psychologie humaniste (Humanistic Psychology) est apparue à partir des années 40 aux États-Unis, surtout sous l’impulsion d’Abraham Maslow1, les deux autres grands courants étant la psychanalyse et d’autre part le comportementalisme (behaviorisme) de John B. Watson etSkinner.2 On associe souvent l’approche existentielle-humaniste au Mouvement du potentiel humain.

Rendez dès 9 h, mardi 13 octobre, sur les ondes de Radio VM! 

logo

 

 

Au programme : psychologie humaniste

Dès 9 h ce matin, Florence Vinit et Christian Thiboutot, professeurs au département de psychologie de l’UQÀM, section humaniste, nous tracent un portrait historique d’une section de la psychologie encore toute nouvelle dans l’histoire de la discipline. 

logo

Que nous offre cette forme de psychologie pour aujourd’hui? En quoi se démarque-t-elle? Et qu’est-ce qui fait sa modernité?

À ne pas manquer, dès 9 h aujourd’hui, sur les ondes de Radio VM.

Cette émission est proposée en collaboration avec le Copam et le Relais mont-royal.

Demain l’humaniste – série sur la psychologie humaniste

logoDans le cadre de l’émission Demain l’humanisme (diffusée tous les mardis à 9 h sur les ondes de Radio VM), les professeurs de la section humaniste du département de psychologie de l’UQÀM (l’Université du Québec à Montréal) nous présentent leurs perspectives. Que nous offre cette forme de psychologie pour aujourd’hui? En quoi se démarque-t-elle? Et qu’est-ce qui fait sa modernité?

Participeront à cette émission Marc-Simon Drouin (également directeur du département de psychologie à l’UQAM), Pierre Plante, Valérie Bourgeois-Guérin, Mélanie Vachon, Florence Vinit et Christian Thiboutot.

Ces deux derniers auront l’honneur d’ouvrir le bal des entrevues et nous parleront des origines parfois tumultueuses de cette branche récente dans la famille des psychologies.

Une découverte à ne pas manquer, dès ce mardi 6 octobre, dès 9 h, sur les ondes de Radio VM.

Au micro, Mario Bard.

Une mystique humaniste pour aujourd’hui?

Le reproche le plus courant que l’on entend à propos des personnes qui se consacrent à la contemplation est qu’elles n’ont aucun lien avec la vie de leurs sociétés. Pourtant, l’un de ces mystiques les plus importants avait une conscience sociale extrêmement élevée.

Maurice Zundel va continuellement lier, mettre ensemble, la vie spirituelle et la vie sociale, estimant que si la première était déficiente, l’autre en souffrirait par son manque de justice et de soucis des plus pauvres.

Rencontre autour d’un humaniste chrétien de grande envergure, avec Patrick McDonald, demain mardi 29 septembre, dès 9 h, sur les ondes de Radio VM

Lien d’intérêt:
Association des Amis de Maurice Zundel

Laure Waridel à Demain l’humanisme

Nommée Directrice exécutive du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) de l’École polytechnique de Montréal, l’écosociologue travaille depuis 22 ans à développer l’intérêt pour tout ce qui concerne le développement durable, avant même que ce terme ne devienne une expression à la mode. 

« Le développement durable est un processus, pas une fin en soi », indique-t-elle dans un communiqué. « Il y a toujours moyen d’améliorer ses pratiques, quelle que soit la place que l’on occupe dans la société, individuellement et collectivement », dit-elle. « Nous sommes à un moment de  l’histoire où le dialogue s’impose pour mettre en place de vraies solutions. C’est aujourd’hui que nous choisissons ce que sera demain.»

Rendez-vous le mardi 22 septembre dès 9 h, sur les ondes de Radio VM.

Demain l’humanisme : en baladodiffusion

Depuis le 8 septembre dernier, Demain l’humanisme diffuse de nouvelles émissions sur les ondes de Radio VM. Des mondes et des personnes à découvrir que l’on peut maintenant écouter ou réécouter en baladodiffusion!

Prenez l’habitude de vous rendre sur le site web de LA radio spirituelle, humaine et culturelle au Québec, et prenez le temps d’apprendre, de relaxer et de réaliser que des gens ont encore de l’espoir pour cette humanité!

Demain l’humanisme peut s’écouter à partir du lien suivant: 
http://www.radiovm.com/ecouter/programmation/demain-lhumanisme
.
Choisissez la date qui vous intéresse, et vous voilà parti pour un 30 minutes en compagnie de ceux et celles qui espèrent un monde meilleur.
De plus, l’année 2014-2015 est également disponible pour écoute!

À VENIR: Laure Waridel, le mardi 22 septembre, dès 9 h.

Nommée Directrice exécutive du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) de l’École polytechnique de Montréal, l’écosociologue travaille depuis 22 ans à développer l’intérêt pour tout ce qui concerne le développement durable, avant même que ce terme ne devienne une expression à la mode. 

« Le développement durable est un processus, pas une fin en soi », indique-t-elle dans un communiqué. « Il y a toujours moyen d’améliorer ses pratiques, quelle que soit la place que l’on occupe dans la société, individuellement et collectivement », dit-elle. « Nous sommes à un moment de l’histoire où le dialogue s’impose pour mettre en place de vraies solutions. C’est aujourd’hui que nous choisissons ce que sera demain.»

Rendez-vous le mardi 22 septembre dès 9 h, sur les ondes de Radio VM.

 

 

Économie : mieux comprendre la crise grecque

L’été qui tire sa révérence a vu naître deux crises importantes : celle des migrants et celle de la dette grecque. Aujourd’hui, cette dernière retient notre attention.

Pourquoi est-elle aussi importante? Que nous dit-elle de l’économie mondiale d’aujourd’hui? En quoi se rapproche-t-elle des crises et difficultés économiques que connaissent les pays d’Afrique?

Toutes des questions que abordées avec Thomas Bangobango, économiste. Originaire de la République Démocratique du Congo, il a passé plus de 20 ans en Grèce, avant d’arriver au Québec où il est maintenant installé depuis plus d’une dizaine d’année.

Éclairage d’une crise, ce mardi 15 septembre dès 9 h, dans le cadre de l’émission
Demain l’humanisme, sur les ondes de Radio VM.

Nouvelles émissions à Radio VM : Farida

41EQmV4kh8L._AC_UL320_SR188,320_Dès mardi le 8 septembre, 9 h,
nouvelle saison pour Demain l’humanisme
à Radio VM. Et pour commencer
cette nouvelle rentrée d’automne,
quoi de mieux qu’un professeur! 

Norman Cornett possède, en plus de son talent d’enseignement, plusieurs cordes à son arc : la traduction en est une. Sa dernière, le prix Athanase David 2004, est un roman que son éditeur décrit comme suit ;

Farida, femme juive et chanteuse lutte
pour la survie et pour sa liberté dans
une société archaïque bouleversée,
celle de l’Irak de 1936, sur laquelle
plane l’ombre inquiétante de la guerre.
Onzième roman de Naïm Kattan.

Farida écrit par Naim Kattan est maintenant disponible en anglais.
Regard sur un livre qui n’a pas pris une once de vieillesse et répercute l’actualité de manière peut-être encore plus forte aujourd’hui.

Lien vers la traduction anglaise :
Guernica Editions

 

Objets raconteurs au musée : écoutez l’entrevue

imgres-2Une poupée de chiffon, des photos de famille, un livre de conte jaunit par le temps ; voilà quelques objets qui, de prime abord, n’ont rien de bien extraordinaire. Sauf quand on les met sous une vitrine dans un cube d’exposition et qu’on les présente au public avec une description historique et personnelle.

Tout à coup, l’objet ordinaire prend une toute nouvelle dimension, unique, hors du commun. Il prend la personnalité de celle ou de celui qui le présente à travers son histoire.

Et, il devient pour celui qui le regarde, une référence à ses propres souvenirs, à son histoire familiale et même, à celle de sa société. Il devient un objet « extra-ordinaire », reflétant parfois toute une page de la société où il a été acheté, donné, transmis.

Du 18 avril au 20 mai dernier, l’exposition Je collectionne, tu collectionnes, organisée par le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et présentée à la Bibliothèque de Vaudreuil-Dorion, donnait la chance de voir 51 objets associés au vécu familial de chacun des participants. Au-delà d’un objet, ce sont des tranches de vie qui se sont dites, certains résumant même une tranche d’histoire de la région ou du Québec.

Quand l’objet devient raconteur d’histoires de l’humanité.

Écoutez l’entrevue avec l’artiste Annick Gauvreau et Sébastien Daviau, historien et responsable des collections du Musée, telle que diffusée le mardi 2 juin à 9 h,
en rediffusion le mercredi 3 juin à 5 h, sur le réseau de Radio VM.

logo