Nucléaire : vers l’élimination?

L’ombre des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki n’est pas bien loin. Historiquement, elles ne sont qu’à quelques minutes de l’instant où j’écris.

L’ampleur des manifestations contre le nucléaire, que ce soit à des fins énergétiques ou défensives, a nettement diminué ces dernières années. Trop diront certains…
Après la guerre, la hantise du champignon atomique – l’une des images les plus spectaculaires et horribles dans mon esprit – mobilisait régulièrement les foules.

La peur d’un conflit aux dimensions titanesques entre les États-Unis et l’URSS était aussi un puissant moteur de protestation.

Aujourd’hui, les derniers événements majeurs reliés à sa « mise en valeur » semblent raviver la ferveur de ceux et celles qui voudraient bannir, et les armements, et l’énergie qui en sont dégagés.

Les dernières victimes en lice : les japonais.
Comme si deux bombardements à la bombe atomique n’étaient pas assez…

Depuis le 11 mars 2011, des centaines de milliers de japonais vivent un cauchemar.  D’abord, le tsunami meurtrier qui a suivi le tremblement de terre de 9 degrés sur l’échelle de Richter.

Puis, tous ceux et celles qui ont dû évacuer leur maison, leur terre parce que la centrale nucléaire de Fukushima a connu, suite au tremblement de terre et au tsunami, les mêmes avaries que celles de Tchernobyl (1986) et que celles de  Three Mile Island (1979).

Après ces trois accidents majeurs – fusion du noyau du réacteur – et qui impliquent des centaines de milliers de personnes, devons-nous chercher ailleurs nos sources d’énergie?

Devrions-nous, comme société,  stopper tout développement énergétique nucléaire? Sans parler des armes*, de plus en plus à la portée de tous…

Liens d’intérêts pour approfondir la réflexion
http://www.iaea.org/
(Agence internationale de l’énergie atomique, en anglais)
http://fukushima.over-blog.fr/ (Un blogue consacré à la catastrophe de Fukushima)
http://www.hibakusha.net/
(Les survivants d’Hiroshima et de Nagasaki)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Antinucleaire
(Petit historique du Mouvement antinucléaire)
http://www.un.org/fr/disarmament/wmd/nuclear/background.shtml
(Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies)

*Paris sera le théâtre d’un jeûne international, « pour l’abolition des armes nucléaires » et le « souvenir des victimes d’Hiroshima et de Nagasaki », du 6 au 9 août. (http://www.vigilancehiroshimanagasaki.com/)

Une réflexion au sujet de « Nucléaire : vers l’élimination? »

  1. L’énergie est certes la clef de l’avenir. Sans elle, malheureusement le monde comfortable dans lequel l’humain s’est installé, nous ne sommes plus grand chose. J’attends impatiamment de voir la tournure des événements.. quelle énergie va remplacer le pétrole et comment optimisera-t-on les énergies propres (éoliennes, solaires et hydrauliques). Si l’humain joue bien ses cates et qu’il utilise son intelligence pour trouver la solution à cet intéressant puzzle, l’hu,anité a bien une petite chance se survie.

Laisser un commentaire