La nature est si belle! Mais parfois…

La nature se déchaîne ces derniers temps. D’abord au Québec, le printemps froid et pluvieux a gonflé bon nombre de rivières et rendu plusieurs habitations inaccessibles. Certaines d’entre-elles devront aussi être détruites, l’humidité s’y étant trop bien installée.

Ensuite aux États-Unis, des tornades meurtrières ne cessent de créer de la dévastation et plusieurs personnes meurent faute d’avoir pu trouver un endroit pour s’abriter à temps.  Enfin en Alberta, le temps chaud et sec  est responsable des incendies, temps qui fait également des ravages dans la région habituellement verdoyante de la Normandie en France.

Ces phénomènes naturels, bien que probablement amplifiés par les changements climatiques, ne sont pas nouveaux et reviennent toujours à des intervalles plus ou moins réguliers.

À chaque fois, l’être humain se demande ce qu’il a bien pu faire pour mériter ces désastres. On prie pour le retour à la normale. Et encore aujourd’hui, bien que Jésus lui-même ait indiqué que les péchés n’aient rien à voir dans ces désastres, bon nombre d’humains les rattachent à un manque. Quelque part,  Dieu ne doit pas être content…

Alors, est-ce que vous croyez que Dieu crée ce genre de catastrophe ou bien regarde-t-il, impuissant, comme l’avance de plus en plus de penseurs croyants et de théologiens?

Une réflexion au sujet de « La nature est si belle! Mais parfois… »

  1. Dieu ne doit pas être content de nous? Bien sûr qu’il se peut qu’Il ne soit pas satisfait de la manière dont nous, les humains, nous gérons la création. L’évolution nous montre que nous avons fait de très grandes choses en même temps que nous courons à notre perte en pensant que la nature est à notre service.
    Si nous nous mettions ensemble au service de la création, peut-être pourrions-nous changer les choses.
    Serait-ce cela que Dieu attend de nous? Heureusement qu’il y a chez l’homme des veilleurs et des aviseurs.
    Il n’en tient qu’à nous de nous donner la main, d’ouvrir nos yeux et nos oreilles et Dieu nous écoutera à son tour.

Laisser un commentaire