Féminicide au Canada : ça existe

Soeurs-VoleesSerait-ce l’un des secrets les mieux gardés? Tragique réalité que celle de la disparition de femmes autochtones. Depuis 1980, il est estimé que près de 1 200 d’entre elles ont été assassinées ou sont disparues. Et dans un pays comme le Canada, modèle de vertu internationale pour ce qui est des droits de la personne… D’autant plus troublant.

Vous croyez que le chiffre est minime? Jouons les comparaisons :

Proportionellement, ce chiffre officiel et scandaleux  équivaut à 55 000 femmes Françaises ou 7 000 Québécoises.

Ce sont les données que la journaliste et auteure Emmanuelle Walter donne en 4e de couverture de son livre Soeurs volées, enquête sur un féminicide au Canada. La maison d’édition Lux consacre également un site web à cet ouvrage qui permet de mieux comprendre à quel point la réalité des communautés autochtones, et des femmes en particulier, est ignorée – volontairement ou non – par la grande majorité des Canadiens.

Entrevue avec Emmanuelle Walter, ce mardi 3 mars, dès 9 h,
sur le réseau de Radio VM
En rediffusion le lendemain, mercredi 4 mars, à 5 h. logo

Présentée en collaboration avec
le Relais mont-royal et Copam.

Laisser un commentaire