Félix, MacPherson et Martine

Un documentaire à voir, particulièrement pour ceux qui croient encore à la beauté de la rencontre de l'autre différent de soi, mais paradoxalement si semblable.

Un documentaire à voir, particulièrement pour ceux qui croient encore à la beauté de la rencontre de l’autre différent de soi, mais paradoxalement si semblable.

Félix Leclerc a eu comme ami très proche l’une des rares personnes de race noire à vivre dans la région de Trois-Rivières, au cœur du Québec des années 30 et 40. Pour l’époque, aussi rare que la neige au Sahara.

Un homme savant, cultivé, venu de Jamaïque, diplômé de l’Université McGill, Frank-Randolph MacPherson est devenu le personnage principal et mystérieux de la chanson du draveur MacPherson

Martine Chartrand, artiste en cinéma d’animation et Haïtienne de naissance – adoptée dans le Québec des années 60 – part en quête d’un homme qui lui donne le goût de ses propres racines.

Serge Giguère la suit dans ce documentaire, Le mystère MacPherson, qui souhaite la rencontre de l’autre, une part de nos propres racines.

Sorti en salle dès le vendredi 26 septembre au cinéma Excentris à Montréal, et dès le vendredi 3 octobre au cinéma Cartier à Québec.

Demain l’humanisme
Mardi 23 septembre, 9 h et le mercredi 24 septembre, 5 hlogo
Écoutez l’entrevue avec Serge Giguère, réalisateur


Lien d’intérêt: 

Le court métrage d’animation MacPherson, sorti en 2012.
https://www.onf.ca/film/macpherson_fr

 

Laisser un commentaire