Développement et Paix: couper dans un genre de développement?

devpaix-logoVoici l’annonce qui, depuis la fin du mois de mars, fait rugir plusieurs catholiques et plusieurs sympathisants, chrétiens ou non, de l’organisme Développement et Paix.

« En juillet 2010, Développement et Paix a déposé une demande de 49,2 millions de dollars auprès de l’ACDI [Agence Canadienne de Développement Internationalafin de financer des programmes de développement dans vingt pays. Partenaire majeur de l’ACDI depuis 45 ans, la dernière contribution reçue par Développement et Paix s’élevait à 44,6 millions de dollars. 

L’agence gouvernementale a indiqué qu’elle verserait plutôt, au cours des cinq prochaines années, une somme totale de 14,5 millions de dollars pour des projets dans sept pays. »

Depuis, des citoyens se mobilisent. Les membres bénévoles de Développement et Paix ont un blogue, et ils y  proposent des actions pour soutenir l’organisme. Un dollar pour le monde est l’une d’elle. Les citoyens sont invités à faire parvenir un dollar à leur député en signe de leurs préoccupations.

« Nous voulons ainsi nous assurer que les députés de tous les partis politiques ont été mis au courant des coupures draconiennes dans le financement des projets de nos partenaires, des organisations des pays pauvres que nous, en tant que citoyens canadiens, avons contribué à appuyer avec l’argent de nos impôts et que l’ACDI décide maintenant d’abandonner », indique les membres du blogue.

L’organisme de développement international, a été fondé par les évêques catholiques du Canada en 1967Sa « mission » est de « Soutenir des partenaires dans le Sud qui mettent de l’avant des alternatives aux structures sociales, politiques et économiques injustes. Dans la lutte pour la dignité humaine, l’organisme s’allie aux groupes de changement social du Nord et du Sud. Il appuie les femmes dans leur recherche de justice sociale et économique. »

Les évêques ont  réagi dans un communiqué« À l’heure où les structures de la société et de notre monde sont mises en pièces par la chute du système économique, où le fossé s’élargit entre les riches et les pauvres, et où sévissent les guerres et la violence, l’apport de l’Église et la société est plus grand que jamais. », écrivent les évêques. « Il est important, plus que jamais, que Développement et Paix poursuive sa mission en faveur du développement intégral des humains. » 

Depuis quelques années, Développement et Paix est l’objet d’attaques régulières de la part de groupes catholiques conservateurs. L’organisme est accusé d’avoir soutenu des groupes Pro-choix dans le sud, ou de s’être indirectement associé à eux. Une enquête menée par quatre évêques a conclu que ces accusations étaient non fondées.

« En premier lieu, le Comité d’enquête a déterminé que les projets financés par Développement et Paix ne soutenaient pas l’avortement et que les cinq organisations mexicaines ne faisaient pas la promotion de l’avortement. En conséquence, le Comité d’enquête a conclu que les allégations de LifeSiteNews.com contre Développement et Paix sont sans fondement. »

Question : Est-ce que ces attaques, même infondées, auraient pu influencer le gouvernement Canadien, mené par un parti conservateur, dans ses prises de position de développement social, mais de tendance néolibérale en économie ?
Quelles sont les valeurs qui doivent être mises de l’avant dans le développement international ?

Liens d’intérêts : 
Blogue d’informations religieuses Crayon et Goupillon http://philippevaillancourt.com/2011/05/affaire-developpement-et-paix-chronologie-des-evenements/
Article de Jean-Claude Leclerc, journal Le Devoir http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/346461/l-aide-aux-peuples-demunis-a-qui-profite-le-coup-de-l-acdi-porte-a-developpement-et-paix
Réaction du Syndicat des employés de Développement et Paixhttp://devpaixmembres.files.wordpress.com/2012/04/communiquc3a9_final.pdf
Plan conservateur présenté aux électeurs canadiens au printemps 2011http://www.conservative.ca/media/Plateforme_conservatrice_2011_FRs.pdf

Une réflexion au sujet de « Développement et Paix: couper dans un genre de développement? »

  1. Les attaques de Lifesitenews étaient fondées, l’invité de développement et Paix pour le diocèse d’Ottawa a avoué qu’il était pour l’avortement et que son organisme encourageait le « libre-choix ». Les 4 évêques n’ont tout simplement pas fait leur boulot…

Laisser un commentaire