Journée de la compassion

Rivière du Cap Rouge - 30 avril 2012

Comme un nouveau printemps de l’humanité, la compassion peut-elle devenir la clé d’une harmonie dans les différences?

Le saviez-vous? Le 23 avril prochain – le lendemain du Jour de la Terre –  c’est la Journée de la compassion. Un mot bien connu, mais qui est souvent interprété comme un sentiment de pitié. 

Une vision qui n’est aucunement partagée par les intervenants d’une vidéo mise en ligne sur le site « epanews.fr » le 21 mars dernier (cliquez ici pour visionnez).

Plusieurs personnalités de différentes traditions religieuses, philosophiques et de différents métiers, dont le rédacteur en chef du Monde des Religions, philosophe et historien des religions, Frédéric Lenoir, le moine bouddhiste français Mathieu Ricard et le prêtre et psychologue Patrice Gourrier se sont prêtés au jeu. Il y a aussi la théologienne Lytta Basset, la comédienne Philippine Leroy-Beaulieu, et l’écrivain Bernard Werber.

Un panel multi pensées et multi religions qui, en 12 minutes, révèle ce qu’il sait et ce qu’il croit de la compassion.

Des effets au-delà de la souffrance  Lire la suite

Un nouveau pape… et pape nouveau!

Le nouveau pape, tout sourire devant 5000 journalistes et travailleurs des communications.

Le nouveau pape, tout sourire devant 5000 journalistes et travailleurs des communications.

Les esprits des cardinaux et de Sophie Cherer se sont-ils rencontrés? Dans la précédente note sur ce blogue, j’avais relayé le pape des rêves de l’auteure française. Ses vœux ont été exaucés : le nouveau pape Francesco a la réputation d’être près des pauvres, et se veut lui-même adepte de simplicité volontaire… autant que faire se peut quand on occupe cette fonction.

Un ami prêtre collaborateur de ce site, Georges Convert – également auteur – m’envoyait cette semaine ses réflexions sur ce pape qui tranche nettement d’avec le style de son prédécesseur.

En voici quelques-unes.

« Son attitude hier [mercredi soir le 13 mars] a été sans faute: il s’est présenté comme évêque de Rome (et non comme le pontifex maximus). Il a nommé Benoit comme évêque émérite de Rome et non comme pape émérite. Il a fait prier le monde ordinaire avec les prières que tous connaissent. Il a qualifié l’Église de Rome comme celle qui préside à la charité de toutes les Églises et n’a pas parlé de Pierre… »

Pour Georges Convert, tout cela « montre un homme qui a une théologie et une pratique qui peut servir au rapprochement de toutes les Églises. » Lire la suite

« Un pape artisan » et « pas un chef »

"...et tu retrouveras les accents de François d’Assise pour nous parler de la Fraternité, non seulement entre nous, frère humains, mais avec chaque atome du monde", écrit Sophie Cherer à propos de son rêve de pape.

« …et tu retrouveras les accents de François d’Assise pour nous parler de la Fraternité, non seulement entre nous, frère humains, mais avec chaque atome du monde », écrit Sophie Cherer à propos de son rêve de pape.

L’auteure française Sophie Cherer écrit dans son blogue de la semaine dernière – situé sur le site web de la revue d’inspiration chrétienne La Vie –  qu’elle espère du prochain pape qu’il soit « un artisan ».

Celle qui écrit beaucoup pour la jeunesse indique également ceci :

« Tu ne seras pas le Chef de l’Eglise. Tu ne seras pas un chef du tout. Etre chef ne mène qu’à la guerre. Tu seras un artisan. Etre artisan ne mène qu’à la paix. »

Loger les sans-logis et laïcité

Lire la suite

Sommes-nous plus violents qu’avant?

L'agressivité et la violence sont-elles en augmentation dans le monde?

L’agressivité et la violence sont-elles en augmentation dans le monde?

Les Québécois ont souvent eu la réputation d’être pacifiques, sinon même un peu trop bonasses… Il y a quelques années, les parisiens en visite à Montréal disaient même que d’y circuler en voiture était un charme, comparé à l’impatience des conducteurs de la capitale française.

Aujourd’hui, est-ce encore vrai? Cas de rage au volant, klaxons nerveux et agressifs, doigts d’honneurs plus fréquents. Sans compter ceux et celles qui se croient sur une piste de course et se foutent éperdument des autres conducteurs.

Est-ce qu’on observe la même montée agressive dans d’autres contrées du monde?  Lire la suite

Liberté : jusqu’où ?

Écrire le mot liberté nous permet-il de tout écrire? Où s'arrête notre liberté d'expression?

La liberté nous permet-elle de tout écrire? Où s’arrête notre liberté d’expression?

Peut-on, au nom des croyances religieuses, dénoncer un groupe parce qu’il est soi-disant pécheur ? C’est ce que croyait pouvoir faire William Whatcott, un militant chrétien habitant la Saskatchewan. Il avait distribué en 2001 et 2002 des dépliants où il indiquait considérer les personnes homosexuelles comme des « pervers » et des « sodomites », en plus d’être associées à la pédophilie.

Quatre personnes, ayant reçu son matériel, avaient porté plainte à la Commission des droits humains de la Saskatchewan (CDHS), qui avait condamné M. Whatcott. Celui-ci a fait appel auprès de la Cour suprême du Canada, qui a reconnu la validité de la décision de la CDHS le 27 février dernier, dans une décision unanime (lire la nouvelle telle que rapportée par Radio-Canada).

La Cour suprême n’a pas tant insisté sur le fait que le discours porte des idées qui puissent être « répugnantes » pour certains. Mais sur les effets que celles-ci peuvent avoir sur les groupes de personnes visées. Lire la suite