Tempête de silence, ou quand l’idée d’hiberner m’est douce.

Tempête d'hiver du 27 décembre 2012: s'arrêter pour mieux respirer.

Tempête d’hiver du 27 décembre 2012: s’arrêter pour mieux respirer.

Aujourd’hui, il fait tempête . Une vraie de vraie. De celle que nos ancêtres voyaient au moins une fois par semaine diraient les anciens…

Dans le silence de mon appartement, entre Noël et le Jour de l’An, j’ai la chance d’entendre le silence. Les flocons qui tombent et le vent qui siffle accentuent cet effet de silence hivernal.

Je me demande : pourquoi ne pas hiberner?
Pourquoi ne pas vraiment s’arrêter et ralentir,
comme le font les arbres et les fleurs vivaces en dormance? Il y a quelques années, l’anthropologue Bernard Arcand (1945-2009), avait publié un essai sur la question : « Abolissons l’hiver! » aux éditions Boréal.

Lire la suite

Dépasser le « banc du quêteux »

Dans moins d’un  mois, l’Église catholique soulignera la Journée Mondiale des Migrants. Le dimanche 13 janvier, un temps est pris pour rappeler cette question d’extrême actualité.

L’accueil est un enjeu majeur pour les sociétés qui reçoivent, comme pour les personnes qui, quelque que soit la raison, doivent ou décident de migrer.

Benoît XVI indique ceci dans son message pour la 99e journée mondiale des migrants : « L’Église et les diverses réalités qui s’inspirent d’elle sont appelées, à l’égard des migrants et des réfugiés, à éviter le risque d’apporter une simple assistance, pour favoriser l’intégration authentique, dans une société où tous puissent être des membre actifs et responsables chacun du bien-être de l’autre, généreux pour garantir des apports originaux, avec un droit de citoyenneté à part entière et une participation aux mêmes droits et devoirs. »

Pour sa part, l’Organisation Mondiale pour les migrations (OIM) « croit profondément que la migration humaine et ordonnée est bénéfique pour les migrants et la société. »

L’accueil du « quêteux »

Le Centre Justice et Foi de Montréal distribue ces jours-ci un document fort intéressant sur la question : « La fraction du pain, Notes en vue d’une théologie politique de la migration ».

Lire la suite

Ouganda : être homosexuel deviendra criminel

La nouvelle est troublante. L’Ouganda veut rendre l’homosexualité carrément criminelle. Des peines de prison sont prévues et pire : la peine de mort pour qui est reconnu d’acte homosexuel.

Extrait d’un article paru sur le site Partenia.org : « La présidente du Parlement ougandais, Rebecca Kadaga, veut faire adopter une nouvelle loi répressive envers les homosexuels, qui représentent selon elle une « sérieuse menace » pour les « enfants ougandais ». Elle leur offre – ce sont ses mots –  « un cadeau de noël », le vote étant prévu au Parlement avant la fin de l’année. La proposition de loi, très populaire, fait des aller-retour au Parlement depuis 2009. Elle prévoit la peine de mort pour quiconque est déclaré coupable « d’actes homosexuels en récidive » ou pour les gays séropositifs.» Lire la suite

Détresse en RDC : pourquoi ?

Drapeau de la République Démocratique du Congo

Le drapeau de la RDC: à quand le plein respect de sa population?

Dans son édition du vendredi 23 novembre dernier, le bulletin d’informations Proximo – spécialisé dans le fait religieux local, national et international – rapportait une information de l’Agence missionnaire MISNA.

Les évêques africains lancent « un nouveau cri de détresse pour venir en aide aux civils affectés par l’interminable conflit dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). » Le 21 novembre, ils ont émis une déclaration dans laquelle ils indiquent que les femmes, les enfants et les vieillards sont les principales victimes de ce conflit. Lire la suite