Les droits de scolarité au Québec… crise sociale sur fond de valeurs

Le gouvernement vient de décréter une hausse de 82% des droits de scolarité répartis sur 7 ans, soit 254$ par année (1779$ en tout).

L’expression « frais de scolarité » est fréquemment utilisée au Québec, bien qu’elle soit découragée. Le mot « frais » désigne généralement alors une dépense, alors que les droits de scolarité sont plutôt une entrée d’argent pour les universités. En 2011, les frais de scolarité s’élevaient à 2168$ par année universitaire. En 2018, ils seront de 3947$.  Ces frais ne tiennent pas compte des frais universitaires divers qui peuvent s’évaluer à 1000$. Lire la suite

La campagne (électorale) bat la campagne…

Première journée de vote en France à la présidentielle. Les éditorialistes s’accordent à dire que la campagne a été d’un mauvais niveau, ce que the Economist résume en disant qu’elle a été futile, car personne n’a osé évoquer l’amertume de la potion de rigueur que les Français vont devoir très vite avaler en se pinçant le nez.

Je suis assez d’accord sur le fait que la campagne n’a pas parlé des choses essentielles, mais pas du tout avec la liste de ces essentiels qu’en fait la presse !

Qu’est-ce qui est important pour l’avenir et qui devrait donc figurer au coeur d’une campagne électorale ? Lire la suite

Dimanche 22 avril: pour une terre promise

La violence est très présente au Québec en ce printemps 2012. Et pas tant dans les rangs étudiants, car elle se déroule aussi dans les rangs patronaux.

Deux exemples.

À Québec, ce sont les travailleurs de la papetière White Birch qui ont dû faire face à leur employeur, un propriétaire milliardaire du New-Jersey aux États-Unis, qui voulait fermer l’usine. Après quatre mois, en mars dernier, les travailleurs ont accepté de voir leurs conditions de travail à la baisse … mais tout en ne sachant pas encore à quel moment se fera la relance de cette usine, même si tous les espoirs sont enfin permis.

Prochaine étape : le 2 mai. Lire la suite

Développement et Paix: couper dans un genre de développement?

devpaix-logoVoici l’annonce qui, depuis la fin du mois de mars, fait rugir plusieurs catholiques et plusieurs sympathisants, chrétiens ou non, de l’organisme Développement et Paix.

« En juillet 2010, Développement et Paix a déposé une demande de 49,2 millions de dollars auprès de l’ACDI [Agence Canadienne de Développement Internationalafin de financer des programmes de développement dans vingt pays. Partenaire majeur de l’ACDI depuis 45 ans, la dernière contribution reçue par Développement et Paix s’élevait à 44,6 millions de dollars. 

L’agence gouvernementale a indiqué qu’elle verserait plutôt, au cours des cinq prochaines années, une somme totale de 14,5 millions de dollars pour des projets dans sept pays. » Lire la suite